Danse Modern’Jazz et classique

La DANSE doit toujours aboutir au plaisir de danser, seul ou en groupe. L’apprentissage est évidemment nécessaire, mais étudier la danse ne signifie pas forcément qu’on se destine à devenir danseur.

Avant tout, la danse permet un développement harmonieux du corps. Elle épanouit le corps et l’esprit de ceux qui la pratiquent. On peut la préférer classique, moderne ou contemporaine, mais une chose est sûre : ses adeptes suscitent souvent l’envie par leur aisance, leur grâce, leur démarche ou leur absence de complexes physiques.

L’éveil corporel (5-7 ans)

A partir de l’école maternelle, l’éducation est progressivement centrée sur la maîtrise corporelle au profit de l’élaboration mentale. L’éveil corporel est une éducation rythmique et motrice des enfants qui, avec leur capacité à transcender les sentiments les plus divers, développent leurs qualités naturelles par le biais de mouvements simples mettant en relation le corps et l’espace. Le cours d’éveil corporel prépare l’enfant à passer sans rupture d’un univers magique à un univers organisé et structuré.

L’initiation à la danse (6-8 ans)

Conscient de ses actes, motivé et responsable, l’enfant va progresser dans ses appuis, dans la coordination e ses mouvements, dans la modulation et l’utilisation de sa propre force. Grâce à une perception auditive plus affinée, il sera en capacité de traduire corporellement la musique et de construire peu à peu sa maîtrise corporelle. Cette initiation réussie, le corps de l’enfant sera prêt à entrer dans la danse.

La danse classique (à partir de 8 ans)

La petite fille qui commence la danse classique s’imagine tout de suite sur les pointes et en tutu. En fait, le tutu n’est qu’un costume de scène et les pointes l’aboutissement d’un long travail sur demi-pointes qui lui permettra d’acquérir la force nécessaire pour aborder, sans danger pour son squelette, le travail sur pointes. Dès la première année de pratique, l’enfant acquiert les bases de son développement. La répétition des gestes assure peu à peu la régularité, la précision et le rythme. La danse classique est fondée sur la rigueur et la recherche permanente de la perfection.

Le Jazz

Passerelle entre le vocabulaire classique et contemporain, la danse Jazz allie harmonieusement les rythmes, les styles et les techniques réputés inconciliables, et elle fait autant appel à la technique qu’au sentiment le plus authentique. Mélange de feeling, de spontanéité, et de vivacité, le modern’ Jazz est le métissage par excellence. Danse du monde, elle est née de la rencontre des cultures africaines, dont elle puise un travail rythmique, et des cultures européennes, dont elle garde la technique, c’est une discipline complète

Une danse pour la liberté, une danse « pour oublier ».